NO KILL Prendre soin de nos poissons

 

Il faut toujours avoir un seau d’eau pour mouiller les mains  avant de toucher le poisson. C’est très important, sinon ça brûle le poisson et lui enlève beaucoup de mucus qui est sa seule protection contre les maladies.

Bannir les corps et têtes de ligne en tresse, ne pas ferrer fort, ni violemment le poisson au départ. Cela engendre plus de décroches et abîme énormément le poisson. 

Désinfecter les plaies des poissons pour éviter les infections et pour reprendre des poissons sains en pleine forme.  50 grammes de vaseline pure, 1gramme de bleu de méthylène en poudre, mélangez le tout avec 2 grammes de sel de cuisine (en pharmacie)

Il faut ainsi prendre une épuisette adaptée pour le style de pêche que l’on va faire. 

Il ne faut surtout pas lancer le poisson dans l’eau mais le déposé délicatement, la relation directe est la durée d’exposition à l’air qui doit être la plus brève possible. Les prises par l’arrière de la tête au niveau des opercules sont donc à privilégier tant que possible, ne pas suspendre le poisson de tout son poids pour éviter les tensions au niveau des cervicales

L’interdiction pure et simple des ardillons réglerait pas mal de problèmes et serait une mesure bien plus probante pour la préservation de la ressource, je vous invite tous à bannir les hameçons avec ardillons 

Les plombs

Bon, je pense qu’avec tous mes tableaux et toutes mes informations, vous avez toute la théorie pour équilibrer au mieux vos lignes. 

N’oubliez quand même pas une chose très importante : la portance inscrite sur un flotteur ainsi que le poids des plombs indiqués de ces tableaux sont uniquement théorique.

 Il est impossible de faire des plombs rigoureusement identiques au microgramme près, tout comme les flotteurs.

Un flotteur où il est indiquer 4*18 cela veut dire:

4x11 = 0,20 g

4x12 = 0,25 g

4x13 = 0,30 g

4x14 = 0,40 g

4x16 = 0,60 g

4x18 = 0,90 g

4x20 g = 1,20 g

Dans l’optique de rigidifier la terminaison de la ligne, je place toujours un minimum de 5 à 9 plombs et j'utilise uniquement des STOZ

Je commence par le plomb le plus lourd puis descend progressivement en taille en direction du bas de ligne.

J'obtiens ainsi un joli chapelet qui permet au nylon de rester bien droit, en parfait alignement avec le bas de ligne et surtout l’hameçon

 

N° STOZ        4        6          8             9          10               11                12

Poids          0,204    0,1     0,064   0,048   0,037     0,025             0,019

 

Mon tableau de plombée avec des plombs STOTZ 

4/9 c'est 4 plombs de calibre 9, en rouge c'est pour la pâte, en jaune mes préférences

Poids du flotteur Nb de plombs  4            5                    6                                    7                                            9

      

0,20 gr Pâte                          4/9                              5/10 + 1/11                                                             6/11 + 2/12 + 1/13

      

0,5 gr  Pâte       1/4+3/6                         5/6         4/6 + 2/9                    4/6 + 3/10                          6/8 + 2/10+ 1/12

      

0,75 gr  Pâte                                       3/4 + 2/8     3/4 + 3/9           2/4 + 4/8 + 1/9 ou 7/6             6/6 + 2/8 + 1/12

      

1 gr   Pâte          5/4                                                4/4 + 2/6             4/4 + 3/8                                    4/4 + 2/8 + 1/9